QU'EST CE QUE SKOOLUP ?

Où se passent les cours en ligne ?


Les cours se passent en visio conférence sur Google Meet. Seuls pré-requis: un ordinateur ou une tablette équipé d’une webcam et d’un micro & une bonne connexion internet Travailler dans un lieu familier, avec toutes ses affaires: ce confort aide à gagner en confiance et en motivation. Créer l'environnement de travail qui correspond à l'élève: s'isoler dans sa chambre pour pouvoir se concentrer, être accompagné par un adulte...




Combien d’élèves par cours en ligne ?


Nous organisons les cours en petits groupes de 2 à 6 personnes. Nous sommes convaincus que nous sommes plus forts ensemble. L’émulation, l’entraide et la dynamique de groupe sont de formidables accélérateurs d’apprentissage. C’est pour cette raison que nous avons choisi les cours en petits groupes.




Proposez-vous des cours à domicile ?


Non, les cours ne peuvent pas avoir lieu au domicile d’un des élèves du groupe.




Quelles sont les matières proposées ? Pour quels niveaux scolaires ?


Nous proposons principalement des cours en Mathématiques, Français et Anglais de la CM1 à la terminale. Des cours dans d’autres matières seront possibles quand nous avons suffisamment de demandes.




Est-ce que les groupes d'élèves sont homogènes ?


Parce que le hasard ne fait pas toujours bien les choses, nous utilisons la technologie pour constituer des classes ultra-homogènes, idéales pour l'apprentissage. Dès l'inscription, nous faisons tout pour connaître nos élèves. Nous identifions ses axes de progression, ses points forts et ses objectifs. Ces informations sont utilisées par notre algorithme pour constituer des classes avec des élèves ayant le même niveau et les mêmes objectifs.​ Tous nos experts sont unanimes: les classes homogènes facilitent la transmission et favorisent la progression de tous !

  • Homogénéité par niveau: tests de connaissances sur les matières / thématiques
  • Homogénéité par préférence d'apprentissage: test de mémoire




Qui sont les coachs ?


Nous mettons en face de chaque élève le coach qui lui correspond. Ce dernier connaîtra non seulement le niveau de l’élève mais également sa personnalité et ses aspirations et proposera une pédagogie sur-mesure. Chez Skoolup on a la conviction que le coach n’est pas qu’un relais de connaissance, il doit être le partenaire de la réussite.​​

  • Les tests de personnalité aux élèves et aux coach : Chaque élève a une personnalité, un savoir être et une façon de penser qui le rendent unique.​ Ainsi, pour que son apprentissage soit optimal, nous mettons en face de chaque élève le coach qui lui correspond.
  • Le coach connaît le niveau de l’élève mais également sa personnalité et ses aspirations et proposera une pédagogie sur-mesure. ​​ ​




Comment se déroule le cours en ligne ?


L’ennui et l’inattention sont les ennemis de l’apprentissage. Chez Skoolup, nous avons pensé nos cours pour les rendre les rendre dynamiques. Pas le temps de s’ennuyer !

  • Pédagogie active: Nos coachs, formés à la pédagogie active, stimulent les élèves en permanence pour garantir leur engagement et s’assurer de leur compréhension.
  • Live quizz, tableau dynamique, tchat, sous-classes...sont mobilisés pour garantir la compréhension de tous.





INSCRIPTION

Comment s’inscrire aux cours en ligne ?


Pour s’inscrire, veuillez remplir le formulaire suivant. Un membre de notre équipe vous contactera.




Est-ce que je peux tester gratuitement un cours en ligne ?


Tu peux essayer Skoolup sans aucun risque. Apprendre, cela demande beaucoup d’efforts : nous n’allons surtout pas en rajouter. C’est pourquoi Skoolup est gratuit pour démarrer. Nous vous enverrons un rappel 2 jours avant la fin de votre essai pour que vous puissiez modifier votre abonnement ou même l’annuler, si vous souhaitez.




Quand démarre mon inscription?


Nous constituons des groupes de deux à six élèves. ton cours pourra donc démarrer lorsqu'un groupe d’au moins 4 élèves sera constitué.




Quand puis-je prendre des cours en ligne?


Nous planifions les cours pour vous. Nos cours ont lieu le Samedi ou le dimanche, ou en semaine entre 18h00 et 20h00.
Vous serez informé des horaires, une fois que votre classe sera formée.




À partir de quel âge puis-je m'inscrire ?


Nous proposons des cours en ligne quel que soit votre âge : du CM1 à la Terminale ! Un tuteur majeur doit s'occuper de votre inscription et sera le garant de votre compte





PARTICIPATION

Est-il obligatoire d'assister à tous les cours ?


Oui, la présence à toutes les séances est obligatoire, tant que vous êtes inscrit(e) à un cours. Ce ne sont en aucun cas des cours ponctuels / à la carte, mais bien des cours réguliers de 1h40 par semaine et par matière.




Comment faire pour arrêter les cours ?


Si vous avez pris l’option avec engagement, vous pouvez arrêter votre formule à la fin des 4 séances, vous pouvez le faire en nous contactant directement: contact@skoolup.fr. Votre place sera libérée et d’autres élèves pourront s’inscrire.




Que se passe-t-il si je loupe un cours en ligne?


En cas de force majeure, vous pouvez prévenir d'une absence depuis votre espace personnel. Si vous ne prévenez pas suffisamment à l'avance, nous facturons des frais pour dédommager le coach qui avait prévu et préparé le cours. Le fonctionnement est le suivant, selon le moment où vous prévenez de votre absence :

  • Plus de 24h avant la séance : aucun frais
  • Entre 24h et le début de la séance : 50% du montant total du cours
  • Absence non prévenue : 100% du montant total du cours




Qui reçoit les e-mails de suivis hebdomadaire ?


Les parents (titulaire du compte sur la plateforme) reçoivent un email après chaque cours contenant le suivi rédigé par le professeur. Les suivis peuvent aussi être envoyés aux enseignants de classe de votre enfant si vous le souhaitez. Pour cela il vous suffit de nous transmettre leurs contacts.





PAIEMENT

Comment fonctionnent les paiements ?


Pour vous inscrire dans un cours, vous devez renseigner vos coordonnées bancaires. Le seul moyen de paiement possible aujourd’hui est le paiement par carte bancaire. La formule est facturée au moment où le coach valide le suivi, après la fin du cours. Vous recevrez à chaque paiement un reçu par email.




Ai-je droit à une réduction d'impôt sur les cours Skoolup ?


Non, il n’est pas possible de bénéficier de réductions fiscales avec les cours Skoolup. En effet, Skoolup n’est pas considéré comme un organisme de service à la personne, car les cours ne se déroulent pas au domicile des élèves.




Puis-je payer en chèque CESU ?


Non, il n’est pas possible de payer les cours Meet in Class par chèque CESU. En effet, Meet in Class n’est pas considéré comme un organisme de service à la personne, car les cours ne se déroulent pas au domicile des élèves.





RÉFORME BAC 2021

Quel est le poids du dossier scolaire dans les admissions post bac ?


Le dossier scolaire prend désormais une place plus importante, dans un souci d’une meilleure continuité entre lycée et supérieur. Ainsi les formations sélectives qui font parties de Parcoursup sont dans l’obligation de se conformer au calendrier de la plateforme, (cela concerne par exemple la publication des résultats d’admission dans les formations). En conséquence certaines ont choisi de restreindre leur concours, qui était organisé jusqu’alors assez tard dans l’année. Il est très important de prendre en compte que la plupart des formations porteront bien plus d’attention aux résultats et appréciations qui ont été obtenus durant les années de première et de terminale. Optimiser ses notes pendant la première et la terminale permettra donc d’augmenter ses chances d’obtenir son vœu d’orientation préférentiel.




Que se passera-t-il pour les élèves échouant au bac en 2021 ?


En cas de redoublement, tu pourras conserver pendant un an les notes de contrôle continu que tu as obtenues lors de ton année de première (lors des épreuves communes et dans tes bulletins scolaires). En revanche, tes notes de terminale ne seront pas conservées: les notes de contrôle continu prises en compte pour l’année de terminale seront celles obtenues lors du redoublement. En cas de redoublement tu auras la possibilité de conserver tes notes des épreuves de terminales qui sont supérieures à 10 et de ne pas repasser l’épreuve correspondante (soit en français, philo, enseignements de spécialité et grand oral).




Que se passera-t-il pour les élèves échouant au bac en 2020 ?


Si tu es recalé des aménagements sont prévus à la session du bac 2020 et tu devras donc repasser le bac sous sa nouvelle formule en juin 2021. Si tu es redoublants et issu de terminale générale tu devras d’abord choisir deux spécialités en lien avec ta série d’origine (S, L ou ES). Les spécialités des séries technologiques sont quant à elles, imposées par le programme. En ce qui concerne le calcul des tes notes de contrôle continu, seules les notes que tu as obtenu en terminale seront prises en compte, qu’il s’agisse des épreuves communes ou des bulletins scolaires. L’épreuve portant sur l’enseignement de spécialité suivi en classe de première fera l’objet d’une dispense. En cas de redoublement, tu auras la possibilité de conserver tes notes supérieures à 10 obtenues lors des épreuves terminales de la session précédente. Tu n’auras pas à repasser l’épreuve correspondante, qu’elle soit organisée au titre du contrôle continu ou de l’examen final.




Le rattrapage est-il maintenu dans le nouveau bac?


Les rattrapages sont bien maintenus. Si tu obtiens une note entre 8 et 10 sur 20 au bac tu pourras « repasser » deux épreuves à l’oral parmi celles ayant fait l’objet d’une épreuve terminale écrite (soit la philo, le français et les deux spécialités de terminale).




Comment est calculée la note des épreuves communes ?


Chaque matière concernée est dotée d’un coefficient de 5. Pour les matières faisant l’objet de 2 ou 3 épreuves successives, la moyenne des notes obtenues est retenue comme note finale.




Quels sont les coefficients du nouveau baccalauréat?


En voie générale :

  • Les épreuves communes de contrôle continu : 5 pour chaque matière concernée (enseignement scientifique, histoire-géographie, LV1, LV2, EPS, enseignement de spécialité suivi uniquement en première).
  • Les bulletins de première et de terminale : coef 10.
  • Les épreuves terminales :
  • Français (écrit + oral) : coef. 10.
  • Philosophie : coef. 8.
  • Grand oral : coef. 10.
  • Enseignement de spécialité 1 : coef. 16.
  • Enseignement de spécialité 2 : coef. 16.
2. En voie technologique :
  • Les épreuves communes de contrôle continu : 5 pour chaque matière concernée (mathématiques, histoire-géographie, LV1, LV2, EPS, enseignement de spécialité suivi uniquement en première).
  • Les bulletins de première et de terminale : coef 10.
  • Les épreuves terminales :
  • Français (écrit + oral) : coef. 10.
  • Philosophie : coef. 4.
  • Grand oral : coef. 14.
  • Enseignement de spécialité 1 : coef. 16.
  • Enseignement de spécialité 2 : coef. 16.




Comment se passe l’épreuve anticipée du bac de français ?


Lépreuve anticipée du bac de français (EAF) sera organisée pendant le mois de juin de l’année de première avec une épreuve écrite et une épreuve orale. Ces deux épreuves suivent un programme national d’œuvres : 4 œuvres intégrales et des parcours associés sont choisis par l’enseignant de français parmi un programme de 12 œuvres et parcours – 3 pour chacun des 4 objets d’étude – et étudiés au cours de l’année. Lors de l’épreuve écrite, d’une durée de 4 heures : les candidats de 1re générale ont le choix entre un commentaire et une dissertation. Pour le commentaire, le texte proposé n’est pas extrait d’une des œuvres au programme. Pour la dissertation, trois sujets sont proposés à propos du même objet d’étude : l’élève choisit celui qui porte sur l’œuvre et le parcours étudiés en classe. les candidats de 1re technologique ont le choix entre un commentaire et une contraction de texte suivie d’un essai. L’exercice de contraction de texte-essai porte forcément sur l’objet d’étude « la littérature d’idées du XVIe au XVIIIe siècle » ; trois sujets sont proposés et l’élève choisit celui qui porte sur l’œuvre et le parcours étudiés en classe. Le commentaire porte sur l’un des trois autres objets d’étude au programme, la littérature d’idées étant exclue. L’épreuve orale dure 50 minutes (30 minutes de préparation + 20 minutes de passage) et se déroule en 2 parties : Partie 1(12 minutes. 12 points). L’élève présente un exposé sur un texte ayant fait l’objet d’une explication détaillée en classe et figurant sur sa liste d’oral : il en propose une explication linéaire. Il répond ensuite à une question de grammaire portant sur ce même texte, question qui lui aura été soumise avant son temps de préparation. Partie 2(8 minutes. 8 points). L’élève présente brièvement une œuvre de son choix parmi celles qui ont été étudiées dans l’année et justifie ce choix. Cette présentation est suivie d’un entretien avec l’enseignant-examinateur. L’épreuve écrite et l’épreuve orale sont chacune dotée d’un coefficient de 5.




Quelles sont les épreuves finales du nouveau baccalauréat ?


L’examen final du nouveau baccalauréat ne comporte plus que 5 épreuves. Elles portent sur les enseignements qui ne font pas l’objet d’épreuves communes de contrôle continu :

  • En fin de première (première session en juin 2020), les élèves passent l’épreuve anticipée de français (écrit + oral)
  • En terminale (première session en juin 2021), ils présentent les 4 épreuves suivantes :
- 2 épreuves de spécialités suivies en terminale. - 1 épreuve écrite de philosophie. - 1 « grand oral »




Quand et comment sont organisées les évaluations communes ?


Il y aura trois séries d’évaluations communes, qui comptent pour le contrôle continu. Elles se succèdent en première et en terminale. Elles sont organisées au sein de chaque établissement.

  • La première se déroule entre janvier et la mi-mars et porte sur l’histoire-géo, les deux langues vivantes étudiées et les mathématiques (pour les séries technologiques)
  • La deuxième est organisée au troisième trimestre de l’année de première, entre avril et mi-juin.Les mêmes disciplines sont concernées, auxquelles s’ajoute l’enseignement scientifique (pour la voie générale) et la spécialité non suivie en terminale.
  • La troisième et dernière série d’épreuves est organisée au 3etrimestre de l’année de terminale, entre mai et juin. Sont concernés l’histoire-géographie, les deux langues vivantes, l’enseignement scientifique (voie générale) ou les mathématiques (voie technologique).
Toutes les épreuves durent 2 heures, sauf les épreuves de langue. Les sujets sont choisis par l’établissement organisateur dans une banque nationale numérique. La correction des copies est faite par un autre enseignant que celui de l’élève. Des commissions d’harmonisation seront réunies, dans chaque académie, à l’issue de chaque période de contrôle continu. Les candidats ont ensuite accès à leurs copies.




En quoi consiste le contrôle continu du nouveau bac?


  • Le contrôle continu représente 40 % de la note finale, dont :
  • 10 % pour la prise en compte des bulletins de 1re et de terminale
  • 30 % pour les épreuves communes de contrôle continu organisées en 1re et en terminale.
  • Les épreuves communes de contrôle continu portent sur les disciplines qui ne font pas l’objet d’un examen final, sauf pour l’EPS, évaluée en CCF (contrôle en cours de formation).




Peut-on choisir l’option « mathématiques complémentaires » en terminale si on n’a pas suivi la spécialité mathématiques en première ?


Oui, à condition de suivre une remise à niveau, car le programme de cette option se place dans la continuité de l’enseignement de première. Ce choix, qui impliquera donc beaucoup d’efforts et de travail de la part de l’élève, doit être bien réfléchi.




Peut-on se passer des mathématiques en terminale?


  • Si tu as suivi la spécialité mathématiques en première tu dois fair les choix suivants pour ton année de terminale en fonction de ton projet :
  • Abandonner la spécialité mathématiques et choisir l’option « mathématiques complémentaires ». Cette option de 3 heures hebdomadaires est destinée aux élèves qui ont besoin de bases suffisantes en mathématiques au regard des études envisagées. C'est le cas en particulier des lycéens visant un parcours en médecine, en économie ou en sciences sociales.

  • Conserver la spécialité mathématiques.
  • Conserver la spécialité mathématiques et y ajouter l’option « mathématiques expertes ». Comme son nom l’indique, cette option de 3 heures qui vient s’ajouter aux 6 heures d’enseignement de spécialité est destinée aux élèves qui veulent s’assurer un niveau très solide en mathématiques. Elle est recommandée aux lycéens qui visent une prépa scientifique ou économique.
  • Il est bien sûr possible d’abandonner tout bonnement la spécialité, sans plus faire de mathématiques en terminale, si cela est cohérent avec les études envisagées.
  • Le choix quel qu’il soit doit être mûrement réfléchi, motivé par un niveau adéquat et un projet d’études suffisamment éclairci.




Peut-on se passer des mathématiques en première ?


Opter pour la spécialité mathématiques en fin de 2de doit donc correspondre à un vrai choix – tu dois être motivé par le goût pour la matière ou un projet d’études qui la rende incontournable – et justifié par un niveau suffisant. Si cette spécialité s’avère indispensable en dépit de notes moyennes voire fragiles en 2de, un soutien scolaire sera à envisager.




Le conseil de classe peut-il s’opposer au choix de spécialités de la famille ?


Non. La décision d'orientation définitive prise par le conseil de classe du 3e trimestre porte uniquement sur la voie d'orientation que tu as demandé (passage en 1regénérale, en 1re technologique ou réorientation). Le choix des spécialités pour la 1regénérale, quant à lui, ne peut faire l’objet que de simples recommandations de la part du conseil de classe. Toutefois, si le conseil de classe émet de fortes réserves quant à la capacité de l’élève à réussir dans l’enseignement de spécialité demandé, mieux vaut en tenir compte et envisager une autre option ; et si cette spécialité est décidément indispensable au regard du projet postbac, une remise à niveau ou un accompagnement sont à prévoir pour garantir des résultats suffisants.




Peut-on changer de spécialité entre la première et la terminale ?


Uniquement de façon très exceptionnelle. Ta demande doit être justifiée par des raisons impératives (liées à une poursuite d’études bien précise par exemple) et sera soumise à l’approbation du conseil de classe. Attention, rattraper tout le programme de l’année de première te demandera un travail et des efforts très importants




Comment choisir ses spécialités de terminale ?


La spécialité abandonnée en fin de première générale fait l’objet, au mois de mai, d’une épreuve commune de contrôle continu. Tu seras donc invité à communiquer les spécialités que tu souhaites conserver en terminale en amont du conseil de classe du deuxième trimestre. Pour faire ce choix, tu dois avant tout avoir à l’esprit que les épreuves finales des deux spécialités auront un poid important dans ton examen, puisque chacune sera dotée d’un coefficient de 16 : mieux vaut donc, si possible, abandonner la spécialité dans laquelle tu as le moins réussi en première. Ton choix de spécialités se fera aussi en fonction des compétences exigées par les formations postbac en lien avec ton projet d’orientation. La plateforme Parcoursup communique les connaissances et compétences attendues chez les candidats pour chacune des formations proposées : les consulter peut être utile pour affiner ton choix.




Comment choisir ses spécialités de première ?


Prends en compte tes résultats obtenus en seconde dans les matières correspondantes, et éventuellement l’offre qui te sera proposée par ton établissement. Il est important d’avoir bien réfléchi à ton projet d’orientation, le choix de tes spécialités doit aussi se faire en fonction des compétences exigées par les formations post bac en lien avec ce projet. Si tu n’es pas encore sur de ton choix, tu peux consulter le site Horizon 2021, qui est mis en ligne par le ministère de l’Éducation nationale. Il te permet de tester des combinaisons de spécialités afin de savoir à quelles formations ou métiers elles peuvent mener. La plateforme Parcoursup communique également les connaissances et compétences attendues chez les candidats pour chacune des formations proposées.




Mon lycée proposent-il forcément l’intégralité des enseignements de spécialité ?


Non, les 12 spécialités existantes ne sont pas proposées dans chaque lycée. L’accès aux 7 spécialités les plus courantes – mathématiques ; physique-chimie ; SVT ; SES histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ; humanités, littérature et philosophie ; langues, littératures et cultures étrangères – ne pose pas de problème, on les trouve normalement dans chaque établissement. Les cinq autres spécialités – soit arts, LLCA (langues, littérature et cultures de l’Antiquité), numérique et sciences informatiques, sciences de l'ingénieur – font l’objet d’une offre académique voire nationale, par exemple pour les sous-spécialités artistiques les plus rares. Selon le projet envisagé, il peut donc être nécessaire de changer de lycée, d’académie ou d’étudier par le biais du CNED La spécialité biologie-écologie n’est proposée que dans les lycées agricoles.




Quelles sont les spécialités proposées en voie générale ?


Depuis l’année scolaire 2018-2019, si tu optes pour une première générale tu dois choisir 3 enseignements de spécialité chacun parmi un choix de 12. En terminale, seules 2 des 3 spécialités choisies pourront être conservées. Il est bien sûr recommandé de te renseigner sur le contenu et les objectifs des différentes spécialités avant de faire ton choix !

  • Les spécialités en arts, lettres et sciences humaines :
  • Arts (se décline en 7 sous-spécialités, l’élève ne pouvant en choisir qu’une : cinéma-audiovisuel, histoire des arts, théâtre, musique, arts du cirque, danse, arts plastiques)
  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères
  • Littérature, langues et cultures de l’Antiquité
  • Sciences économiques et sociales
  • Les spécialités en sciences et technologies :
  • Biologie-écologie
  • Mathématiques
  • Numérique et sciences informatiques
  • Physique-chimie
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Sciences de l’ingénieur




Quels changements pour les séries technologiques?


Les 8 séries technologiques sont maintenues (STMG, ST2S, STHR, STI2D, S2TMD, STL, ST2A, STAV), la réforme du bac concerne également la voie technologique, selon le même calendrier. Ce qui change :

  • Les enseignements se partagent entre enseignements communs et disciplines de spécialité* (3 en première, 2 en terminale). Les cours communs concernent le français, la philo, l’histoire-géo-EMC, les mathématiques, les langues vivantes et l’EPS.
  • L’examen du baccalauréat est modifié de la même façon qu’en voie générale :
  • Il repose à 40 % sur du contrôle continu et à 60 % sur des épreuves terminales.
  • Le contrôle continu comprend 3 sessions d’épreuves communes organisées en 1re et enterminale et les bulletins scolaires de 1re et de terminale.
  • SI tu es en terminale, tu devras passer 4 épreuves terminales : la philosophie, le grand oral et 2 épreuves de spécialité.




Qu’est-ce qui va changer en terminale générale ?


À partir de la rentrée 2020, tous les élèves de terminale générale poursuivront l’étude des 2 enseignements de spécialité qu’ils auront choisi de conserver. Le volume horaire de chacune de ces spécialités passera de 4 h à 6 h. S’y ajouteront des cours communs en philosophie (4 h), histoire-géo et (3 h), langues vivantes 1 et 2 (4 h), enseignement scientifique (2 h), sport (2h). À l’exception de la philosophie, tous ces enseignements communs font l’objet d’épreuves communes de contrôle continu, organisées au troisième trimestre




Qu’est-ce qui a changé en première générale ?


Depuis la rentrée 2019, tous les élèves de première générale suivent 3 enseignements de spécialité choisis en fin de seconde. Le volume horaire de chacune de ces spécialités est de 4 h. S’y ajoutent des cours communs en français (4 h), histoire-géo et (3 h), langues vivantes 1 et 2 (4 h30), enseignement scientifique (2 h), sport (2h). À l’exception du français, tous ces enseignements communs font l’objet d’épreuves communes de contrôle continu, organisées au cours des deuxième trimestre et au troisième trimestre. La spécialité qui ne sera pas poursuivie en terminale est également évaluée par une épreuve commune organisée au mois de mai. Le français est toujours évalué par une épreuve anticipée portant sur l’écrit et sur l’oral et organisée au mois de juin.




Qu’est-ce qui a changé en seconde ?


Le principal changement est bien sûr lié au choix, en fin d’année, des 3 enseignements de spécialité qui seront étudiés en classe de première, dans le cas d’une orientation en première générale. Du côté des matières enseignées, les évolutions concernent la disparition des enseignements d’exploration les SES font désormais partie des enseignements de tronc commun et l’apparition de la matière : « sciences numériques et technologie ». La vocation de cette année scolaire reste cependant la même : la 2de est à la fois classe de consolidation d’où l’introduction des tests de positionnement en début d’année et de détermination, avec les choix d’orientation pour la classe de 1re.




Quels sont les principaux changements apportés par cette réforme ?


Les principaux changements engendrés par la réforme du bac sont les suivants : Les séries générales (ES, S, L) disparaissent. Cette disparition sera achevée à la rentrée 2020, avec l’entrée en terminale de de la première cohorte d’élèves concernés par la réforme. En fin de 2de, les élèves s’orientant vers la voie générale doivent choisir 3 spécialités pour l’année de 1re, qui s’ajoutent aux enseignements de tronc commun. L’introduction du contrôle continu, qui comptera pour 40 % dans la note finale du baccalauréat. La moindre importance de l’examen final, qui ne comptera donc plus que pour 60 % de la note. La réduction du nombre d’épreuves finales à l’examen : 5 épreuves seulement (1 en première et 4 en terminale), pour tous les candidats, en voie générale comme en séries technologiques. La mise en place d’un « grand oral », qui fera partie des 4 épreuves passées en terminale.




Quel est le calendrier de la réforme ?


L’entrée en vigueur de la réforme, entamée en septembre 2018 avec la classe de seconde, se poursuivra jusqu’à la rentrée 2020. En 2019-2020, c’est la classe de première qui est impactée par la réforme, avec l’application de nouveaux horaires et de nouveaux programmes et l’organisation des nouvelles épreuves du baccalauréat (les épreuves communes du contrôle continu et les épreuves anticipées de français). À la rentrée 2020, la réforme sera mise en œuvre pour la classe de terminale et la première session du nouveau baccalauréat sera organisée en juin 2021.




En quoi le nouveau bac prépare-t-il mieux aux études supérieures ?


La nouvelle organisation de la scolarité au lycée vise donc à mieux accompagner les élèves tout au long de leur parcours, pour les préparer progressivement aux exigences du supérieur et les aider à faire les bons choix d’orientation. En seconde, les élèves passent en début d'année des tests de positionnement en français et en mathématiques. Le but est d'identifier les acquis et les besoins de chacun et de proposer un accompagnement personnalisé adapté pour remédier aux difficultés éventuelles. Ces heures de soutien et de renforcement scolaire sont proposées de la seconde à la terminale, le volume horaire étant déterminé en fonction des besoins des élèves. L’introduction des spécialités en classe de première invite les élèves à réfléchir dès la seconde à leurs aspirations et à leurs goûts. Leur étude leur permet d’acquérir des connaissances approfondies dans des enseignements-clés pour leur parcours et leur réussite dans le supérieur. Pour faciliter notamment le choix des spécialités, l’aide à l’orientation est renforcée : 54 h annuelles sont consacrées de la seconde à la terminale à la découverte du monde professionnel, des formations et des débouchés de l’enseignement supérieur. Plusieurs manifestations sont organisées chaque année : semaines de l’orientation, forum des métiers, période d’observation en milieu professionnel, etc.




Comment se passe le grand oral du Bac ?


Voici les nouveautés concernant la nouvelle épreuve du « grand oral » du baccalauréat ! Ce que l’on savait déjà :

  • L’épreuve sera organisée au mois de juin de l’année de terminale et portera sur les enseignements de spécialité ; elle sera dotée d’un coefficient de 10 pour la voie générale, et de 14 pour les séries technologiques.
  • Temps 1. Le candidat présente au jury deux questions préparées en amont avec les enseignants de spécialité. Le jury choisit une de ces deux questions. Le candidat dispose alors de 20 minutes pour préparer son intervention et réaliser, s’il le souhaite, un support à remettre au jury (un schéma, un graphique, une carte…). Il a ensuite 5 minutes pour présenter son exposé au jury ; il doit effectuer cette présentation debout et sans l’aide d’aucune note.
  • Temps 2. Le jury interroge, durant 10 minutes, le candidat (celui-ci a maintenant le droit de s'asseoir s'il le souhaite...). Les questions peuvent porter sur l’exposé présenté, afin d'amener le candidat à préciser tel ou tel point, comme sur l’ensemble du programme de ses enseignements de spécialité, afin de vérifier la solidité de ses connaissances.
  • Ce que l’on sait maintenant :
  • L’oral durera en tout 40 minutes (20 minutes de préparation et 20 minutes de passage) et se déroulera en 3 temps :
  • Temps 3. Les 5 dernières minutes sont consacrées à un échange au sujet du projet d’orientation du candidat : il doit expliquer le lien existant entre la question traitée et son projet d'études, et exposer les différentes étapes de la construction de ce projet (rencontres, engagements, stages, intérêt pour les enseignements communs, choix de ses spécialités, etc.)





QUESTIONS FRÉQUENTES

ÉLÈVES & PARENTS/TUTEURS

Prêt à essayer la classe Skoolup ?

Purple Modern Illustrated 3D Humans Quiz