Boost ta scolarité grâce aux softskills 🤙

Dernière mise à jour : 30 juil.

Apprendre un métier ou obtenir un diplôme est essentiel 📜, mais ce n'est pas toujours suffisant pour un succès durable. Pour réussir à long terme dans le monde du travail moderne, vous devez également développer des compétences générales. 💪


Le développement de compétences non techniques est un objectif louable si vous souhaitez améliorer votre efficacité globale dans la vie et au travail.

Ce qui différencie le soutien scolaire intelligent de Skoolup ? 🤩 Notre enseignement est basée sur une pédagogie qui favorise évidemment le développement des connaissances mais également le développement de soft skills essentielles : l'écoute des autres, gagner en autonomie, et améliorer son estime de soi....


Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi cela fera la différence dans l'apprentissage de votre enfant et nous vous montrons 10 façons de développer ces soft skills (en plus des cours de soutien scolaire de Skoolup 😜)


Les soft skills, qu'est-ce-que c'est ?


Ce sont des compétences non techniques qui permettent de gagner en efficacité dans son travail avec les autres. Elles sont souvent intangibles et subjectives : l'empathie, la tolérance, la confiance en soi et en les autres... Pour n'en nommer que quelques unes.


Ces compétences non techniques sont rarement enseignées directement en classe, mais elles peuvent être apprises et améliorées au fil du temps. Elles peuvent être mieux identifiées comme des compétences professionnelles transférables car elles sont nécessaires dans toutes les industries à tous les niveaux.


D'autres exemples concrets de Soft Skills et ce qu'elles apporteront aux élèves :


Si vous souhaitez que votre enfant améliorer ses softskills, voici cinq compétences non techniques essentielles dont chaque professionnel a besoin.


la communication

La communication, bien que complexe, est un élément essentiel pour réussir. C'est une chose de savoir quoi dire, mais c'en est une autre de savoir l'exprimer clairement, au bon moment.


Chez Skoolup, nous favorisons le travail en groupe, ce qui encourage nos élèves à communiquer entre eux, s'écouter, exprimer leurs idées de façon claire et construite etc...

Développer de solides compétences en communication, à la fois verbalement et par écrit, sera un véritable atout pour la réussite de ses examens (les oraux!) mais aussi dans sa vie professionnelle



gif


Compétences interpersonnelles


Étroitement liées à la communication, les compétences interpersonnelles sont toutes ces choses intangibles dont vous avez besoin pour établir de bonnes relations avec les autres, établir des relations et générer le rapport nécessaire pour faire des percées et gagner des discussions.


Si vous avez déjà participé à une discussion et en êtes sorti incertain de la façon dont l'autre personne vous a convaincu ou fait changer d'avis, vous aviez affaire à quelqu'un avec des compétences interpersonnelles exceptionnelles. Alors que cela peut être très naturel pour certaine personne, la plupart d'entre nous devons apprendre ces stratégies pour s'améliorer dans ce domaine.



L'intelligence émotionnelle


L'intelligence émotionnelle est la capacité de bien gérer ses propres émotions ainsi que la capacité de ressentir ou de percevoir ce que sont ces émotions en premier lieu. Une personne qui ne peut pas garder son sang-froid au travail ou dans une discussion en classe peut avoir une faible intelligence émotionnelle ou un faible quotient émotionnel.


En revanche, quelqu'un qui est capable d'identifier quand il est stressé ou frustré et de prendre les mesures nécessaires pour combattre ou atténuer ces sentiments serait décrit comme ayant une intelligence émotionnelle élevée.



gif


Le travail en équipe


Bien qu'il soit facile de ne pas aimer les projets de groupe pour de nombreuses raisons : la timidité, l'impatience... C'est une fonction précieuse dans la préparation des étudiants au monde professionnel.


Le travail en groupe est central dans le soutien scolaire de Skoolup et probablement une soft skill clé pour votre enfant pour évoluer dans le monde des du travail.


gif


L'adaptabilité


Avez-vous déjà connu quelqu'un qui semblait paniquer au moindre changement de plan ? Pire encore (en particulier dans un contexte professionnel), la personne ne s'adaptera tout simplement pas à ces plans modifiés et continuera à aller de l'avant, résolument engagée dans ce qui est maintenant la mauvaise chose.


Les deux sont des exemples de mauvaise adaptabilité. Par contre, une personne avec une grande capacité d'adaptation peut facilement encaisser les coups, s'adaptant si nécessaire aux circonstances changeantes qui peuvent survenir.



Comment améliore-t-on ses soft skills ?



1. Hiérarchiser les compétences à développer


Chaque individu a un mélange unique de forces et de faiblesses. Vous êtes naturellement plus fort dans certains domaines que dans d'autres, donc la toute première étape pour apprendre à développer des compétences est de les prioriser.


Prenez le temps d'analyser ce que vous considérez comme des points forts ainsi que les domaines où vous aimeriez vous améliorer. Comparez cette liste aux compétences les plus nécessaires pour votre cheminement de carrière particulier.


2. Demandez des commentaires


Nous ne sommes pas toujours notre meilleur juge, c'est donc une bonne idée de demander à des amis ou à des coachs de confiance des commentaires sur ses propres forces et faiblesses en matière de soft skills.

En demandant aux autres de vous faire part de leurs commentaires, vous pouvez révéler des angles morts dans votre perception de vous-même. Si tel est le cas, vous aurez acquis des informations précieuses sur des domaines que vous ne sauriez pas améliorer autrement.


3. Sortez de votre zone de confort


La plupart d'entre nous ont tendance à faire preuve de compétences générales plus fortes lorsque nous sommes à l'aise. Par exemple, nous sommes plus perspicaces (pour ne pas dire confiants) autour d'amis proches que nous ne le sommes dans un environnement professionnel inconfortable.


Ainsi, pour travailler efficacement sur les compétences interpersonnelles, vous devez sortir de votre zone de confort et entrer dans un environnement dans lequel vous ne graviterez peut-être pas naturellement. Si vous êtes plutôt introverti, vous pourriez vous inscrire à une activité de groupe ou vous mettre dans une situation sociale qui n'est pas tout à fait confortable.


Bien sûr, vous ne faites pas cela uniquement pour être mal à l'aise. Vous faites cela pour améliorer vos compétences générales en appliquant un peu de pression nécessaire.


4. Introspection


L'autoréflexion est une pratique bénéfique pour à peu près tout le monde, mais elle nécessite de l'intentionnalité dans un monde en évolution rapide tel que le notre.


Bien trop souvent, nous passons d'une tâche ou d'une réunion à l'autre sans trop réfléchir. Dans la mesure du possible, prévoyez de courtes périodes d'autoréflexion tout au long de la journée.


Pensez aux situations où vous n'avez pas obtenu la réponse que vous attendiez ou où quelqu'un a semblé vous prendre dans le mauvais sens. Pensez à ce que vous avez dit, à la façon dont vous l'avez dit et même à la façon dont vous vous êtes positionné lorsque vous l'avez dit.


Vous pouvez rencontrer des observations surprenantes sur votre comportement dans ces moments-là, et celles-ci peuvent vous aider à améliorer vos compétences générales au fil du temps.


gif


5. Soyez à l'écoute


Bien écouter fait partie intégrante de bon nombre des compétences non techniques évoquées précédemment. Lorsque vous écoutez, écoutez pour comprendre, pas simplement pour formuler une réponse.


L'écoute active peut prendre plusieurs formes, mais l'objectif principal est d'écouter suffisamment bien pour être en mesure de reformuler le contenu de l'autre personne d'une manière avec laquelle elle serait d'accord, même si vous n'êtes pas du tout d'accord avec elle.


L'écoute active ne signifie pas nécessairement que vous serez d'accord avec l'autre personne. Au lieu de cela, cela signifie que vous montrerez que vous comprenez vraiment leur point de vue et que vous pouvez bien le représenter, même si vous n'êtes pas d'accord.


7. Améliorer ses compétences en écriture


Les compétences en rédaction sont un aspect important des compétences en communication dans le monde connecté d'aujourd'hui. Alors que les vidéoconférences et les réunions en face à face constituent une part importante de nombreux paramètres de bureau, si vous êtes dans le monde des affaires, vous écrirez beaucoup. Les e-mails, les notes de réunion, les messages de chat et une foule d'autres types de contenu dépendent de votre capacité à taper un message clair et facile à comprendre.


Les compétences en écriture se situent à la frontière entre les compétences techniques et les compétences générales.


8. Communiquez (beaucoup)


Pensez à la communication comme un muscle. Plus vous l'utilisez, plus vous devenez fort. Mais l'inverse est également vrai : si vous exercez rarement vos compétences en communication, elles s'atrophient. Vous vous sentirez moins à l'aise et moins prêt à bien communiquer la prochaine fois que vous serez appelé à le faire.


Si vous n'avez pas beaucoup d'occasions naturelles d'exercer votre muscle de la communication, réfléchissez de manière créative à la façon dont vous pouvez ajouter ces opportunités à votre routine quotidienne.


On le répète, chez Skoolup, le développement des soft skills des élèves est tout aussi importants que le développement des connaissances dans les matières du programme scolaire.

Nous travaillons avec une équipe d'experts pédagogique pour développer une classe dynamique qui favorise un environnement propice à cela.


Pour en savoir plus ou pour inscrire votre enfant, rendez-vous sur www.skoolup.fr




15 vues0 commentaire